链子

1401006
这条从我的一个包包上拆下来的不起眼的挂牌链,被珈米捡走并视如珍宝。
戴在她细细的手腕上,不长不短正好。
她戴着去学校,课间和小伙伴拆上拆下地玩得不亦乐乎。
周末回家的车上,她把链子摘下来拿在手里把玩。
等下车回到家中,才发现链子不见了。
这时天色已黑,我陪着她打着手电沿途一路寻找到车上,在车里翻了个遍,无果。
珈米终于忍不住哭了,边问我:
“妈妈,我一定是在做噩梦,快点醒来,链子其实没丢吧。。。”
为了安慰她,我告诉她一个童年时的经历。

1401007
我小时候,大概十来岁的样子吧,有几个小兔子、小熊的塑料玩偶。
对了,法国也有卖哦,叫famille Sylvanian,它们的脑袋、四肢可以转动的。
我还记得是我妈在菜场里买来的,我喜欢得不得了,为它们做了小衣服、小首饰、小家具,每天可以玩上几个小时。
用木板做小床的时候,砍木头还剁到手指,至今留着疤痕。
院子里的两个小伙伴也很喜欢它们,天天来我家玩。
某天突然发现玩偶们的小首饰全部失踪了。
我像着了魔似的,满院子到处找,连树洞都没放过,甚至花坛里的土都被我松了一遍。
直到某天去其中一个小伙伴家玩,我看到了那些小首饰。
我质问她,她面不改色地说:“是我奶奶送给我的。”
那些手工粗糙的小首饰,自然不可能有完全相同的版本。
但那个年纪,怎么想得到这样的说辞。
只是问她:“那串珠的线是什么颜色的?”
“白色的。”她也答对了。
我无法证明那些首饰属于我,当下气得要回家,她堵着门不让我走,最后我扒开她走了。
回到家看到哥哥,我委屈地哭了,他一定觉得不可思议吧,为了那么点不值钱的小东西。
从此我再没和那个小伙伴说过一句话。

“你看,你只是丢了一条链子,妈妈比你更惨,不仅丢了宝贝,还丢了朋友。”我安慰她。
人真是奇怪,童年那么多快乐的时光我都不太记得了,而那次不愉快的经历却历历在目。

珈米哽咽着安静下来,让我想起那句话:一个小女孩因为没有鞋子而哭泣,直到她看到一个没有脚的人。

后续:第二天在车上,不死心的我又翻了半天,结果在手刹和副座中间的缝隙中看到若隐若现的一颗珠子。。
当珈米看到失而复得的链子,惊喜得连话都不会说了!哈哈~~

另一则:
昨天我洗完澡后又泡了个澡,水热了点,出来时身上都微微泛红了。
然后珈米泡澡、洗澡。最后轮到家属洗。
晚上洗碗的时候,我说:“咦,怎么没热水了?”
他幽幽地飘来一句:“现在才发现啊?我洗澡洗到一半就没热水了,害得我冻得发紫啊!”
一想到我烫得发红,他冻得发紫的画面就令我忍俊不禁,这是一家人五颜六色的节奏啊,哈哈~~

Cette petite chaîne à bille de rien du tout vient de mon sac à main, Camille l’a adoptée comme un bracelet. Depuis elle ne s’en sépare plus, même pendant la récré, elle joue avec sa copine à enlever et à remettre la chaîne.
Le weekend dernier dans la voiture en rentrant, elle l’a enlevé de son poignet pour jouer avec. C’est seulement arrivée à la maison qu’elle s’est rendue compte que la chaîne n’était plus là. Dehors il faisait déjà nuit, mais devant la détresse de Camille, j’ai pris la lampe torche pour retourner la chercher. On a regardé partout sur le chemin, dans la voiture, mais toujours rien. Elle s’est mise à pleurer, tant était son désespoir qu’elle commençait à délirer, « Maman, dis-moi que c’est un cauchemar, je vais me réveiller et ma chaîne sera là. » Je l’ai pris dans mes bras pour lui raconter une histoire de mon enfance qui m’a beaucoup affectée.
Quand j’étais petite, je devais avoir dans les dix ans environ, j’avais quelques figurines « Sylvanian » que ma mère m’a acheté au marché. On pouvait bouger leurs têtes et les membres. Je les adorais tellement que je leur fabriquais des habits, des bijoux et même des mobiliers. Je pouvais passer des heures et des heures avec eux. Je me rappelle encore que je me suis coupée le doigt assez profond pendant la fabrication d’un petit lit en bois. A l’époque j’avais deux copines qui habitaient dans la même cour que moi, elles aimaient beaucoup venir chez moi pour jouer. Un jour, je ne trouvais plus les petits bijoux que j’avais fabriqués. J’étais devenue folle, j’ai fouillé dans tous les recoins de la cour, dans les troncs d’arbres, j’ai même retourné la terre. Jusqu’au jour on est allé jouer chez une de mes copines et j’ai tout de suite vu mes bijoux. Quand je lui ai demandé une explication, elle m’a tenu tête, « c’est ma mamie qui me les a offerts ! » Pourtant c’étaient des bijoux fabriqués à la main, on n’en trouvait pas en commerce. Mais à l’époque, je n’avais pas le sens de la répartie. Je lui ai juste posé une question en espérant la piéger, « Alors il est de quelle couleur le fil entre les perles ? » « Il est blanc. » Elle avait raison. Je n’avais aucune preuve pour récupérer mon bien, furieuse, j’ai voulu rentrer chez moi. En me voyant fâchée, cette copine s’est mise devant la porte pour m’empêcher de partir. J’ai forcé le passage afin de franchir le seuil. Une fois à la maison, en voyant mon frère, j’ai éclaté en sanglots. Il ne devait rien comprendre, tout ça pour quelques bricoles sans valeurs. Depuis ce jour-là, je n’ai plus adressé la parole à cette copine.
– Tu vois, t’as seulement perdu une chaîne. Maman avait non seulement perdu les bijoux, en plus elle a perdu une copine. En lui disant cela, je me suis dit, la vie est quand même mal faite. Le bonheur de l’enfance est devenu un lointain souvenir pour moi, mais ce moment d’injustice et de frustration me revient facilement en mémoire.
Camille s’est enfin calmée. Je me rappelle d’une citation : une petite fille pleurait parce qu’elle n’avait pas de chaussures, jusqu’au moment où elle a vu quelqu’un sans pieds.
Epilogue : le lendemain j’ai scruté partout dans la voiture, et j’ai vu une petite bille dans l’interstice entre le frein à main et le siège passager… Camille était resté sans voix en voyant sa chaîne réapparaître comme par magie !
***********************************************************************
Un petit incident d’hier : J’ai pris une douche puis un bain bien chaud, un peu trop chaud peut-être, quand je suis sortie du bain j’étais rouge comme une écrevisse. Ensuite c’était au tour de Camille de prendre un bain et de se doucher. A la fin Steph a pris une douche. Le soir quand je faisais la vaisselle, « Tiens, il n’y a plus d’eau chaude ? » « C’est maintenant que tu t’en rends compte? Déjà quand je me douchais il n’y avait plus d’eau chaude ! J’ai dû finir avec de l’eau froide ! » Le contraste entre moi toute rouge et lui tout bleu m’a fait mourir de rire !

此条目发表在生活琐事分类目录。将固定链接加入收藏夹。

8 Responses to 链子

  1. 秋天的叶子说道:

    看得好感动!小孩子的心,其实是最敏感细致的;有时候大人看来根本不算是事情的事,对孩子们来说确实重得不得了。链子找到了,真好。

    • bestminna说道:

      嗯,家属就不耐烦她哭,说不就是一条破链子么,我说小孩子心里的价值怎么能和现实里比。。。幸亏找到了,我也好开心!

  2. yiyichen795说道:

    啥经历?最后找到没?最近看你的日志怎么都不全似的?咋回事呀?

  3. Gan说道:

    看到最后这个外一则,真的是太幽默了

发表评论

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com 徽标

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  更改 )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  更改 )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  更改 )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  更改 )

Connecting to %s